05/11/2007

A quelques pas de chez moi

Une nichée de huit personnes se retrouve joyeusement devant un grand plat se servant chacun avec ses doigts. Des personnages aux visages rayonnants calmes et sereins occupent un trois pièces sans se bousculer. La bonne humeur et la chaleur humaine font économiser le fioul, pas besoin de cheminée leur confort est de se retrouver. Quelques pattées de maisons plus loin de belles résidences dégagent une atmosphère impassible ou les gens inaccessibles sont plongés dans leurs univers étroit et spacieux à la fois. Ils oublient de manger, ils connaissent alors la mauvaise humeur, s'alimentent  d'ordinateurs et de télés. Se réfugiant dans leur territoire privé qu'il ne faut pas déranger.

13:24 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.