19/10/2007

En toute quiétude

Lorsqu'on est sensible, nos sentiments sont parfois tributaires des autres. Nos coeurs s'ouvrent comme une fleur ou se ferment rapidement comme la tortue dans sa carapace. Une vraie aventure s'engage avec moi et l'autre. Cela ressemble à un apprivoisement. S'estimer soi-même est aussi important que d'essayer de connaître son prochain. Une bonne appréciation de soi nous donne d'être accepté par l'autre, mais c'est tout de même plus compliquer que ça. Les conflits peuvent naître alors que l'on s'y attend pas et nous mettent alors en mauvaise posture. Demain une de mes amies va se marier et je suis invité. Je vais faire des rencontres ce n'est pas la première fois, mais chaque instant dans notre vie apparaît  sous un nouveau angle, c'est ce que j'appelle le trac. Je me retrouve alors comme un enfant dans l'étonnement  car  les évènements basculent de la manière que l'on s'y attend pas, bien souvent à notre avantage.

19:29 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

L'autre... Oser aller vers l'autre naturellement et sans appréhension. Que c'est difficile. Mais la vie est tellement plus facile ainsi. Vous écrivez très bien. Bonne continuation !

Écrit par : Anne | 23/10/2007

Les commentaires sont fermés.