21/03/2007

Un peu retourné

Le ciel s'assombrit brusquement et fait tomber de lourds flocons blancs en arrivant chez moi ce soir. Le merle continue son chant mélodieux qui remplie l'atmosphère printanier. Malgré les premières fleurs sur les arbres, le monde me semble triste. J'ai appris la perte d'un collègue de travail. Un électricien, quelques années plus jeune que moi, rarement malade le cancer lui réserve une issue fatale en quelques mois, à l'aube il a rendu son dernier souffle. Je partageais avec lui les tâches et les difficultés au quotidien. Aujourd'hui son armoire, son savoir, sa mémoire et le souvenir de cette gaité naturel qui l'habitait me laisse pantois. Pourquoi lui et pas moi. La réponse me parvient par mes proches, j'ai toujours un rôle à jouer, un message à faire passer. Je continue à aimer la vie, j'ai un chemin à parcourir, une espérance a faire fleurir sur une terre quelquefois aride.

17:29 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

C'est vrai.... que l'on ne comprend pas toujours le pourquoi...Et il faut faire confiance à Dieu....Mais la réflexion de vos proches est exacte. Amités chrétiennes.

Écrit par : Jean-Marc | 21/03/2007

merci pour votre passage sur mon blog
J'ai déjà également ressenti ce que vous exprimez si bien. La vie est souvent difficile et chaque petit moment de bonheur est à déguster.
très cordialement
Annie

Écrit par : Annie | 27/03/2007

C'est beau, ce que vous dites là.A un moment ou un autre, on peut se trouver sur le chemin d'une personne que l'on pourra aider,c'est vrai.

Écrit par : cil | 31/03/2007

Les commentaires sont fermés.